Dilution : quelle huile végétale de support privilégier ?

Publié le par isabelle


En fait, avant de choisir l'huile végétale que je vais utiliser, je recherche l'action souhaitée :

plus ou moins superficiellement, est ce que je veux que les actifs contenus dans les huiles essentielles passent très rapidement de la peau dans le sang ?

Pour une utilisation cutanée (sur la peau ou couche cornée, couche superficielle de la peau), préférer, par exemple pour un soin visage :
            huile d'avocat
            huile de bourrache
            huile d'onagre
            huile de germe de blé
            huile de rose musquée
            huile de calendula
            huile d'olive
            huile de millepertuis
            huile d'argan

Pour aller un degré plus profond, au niveau de l'épiderme vivant, utiliser :
           huile de jojoba
           huile d'argan
           huile de rose musquée
           huile de calophylle
           huile d'amande douce
           huile de bourrache
           huile d'onagre

Pour atteindre le derme et la musculature, privilégier, dans le cadre d'un massage par exemple :
          huile de sésame
          huile de noisette
          huile de macadamia
          huile de noyaux d'abricots

Pour atteindre le "coeur" de la vie, utiliser :
         huile de tournesol
         huile de pépins de raisin
         transcutol (huile sèche)
         les huiles essentielles pures (non recommandé si vous êtes novice)

Publié dans initiation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article